29 juin 2018

5 conseils pour réussir un entretien de recrutement

Benjamin Faye, Consultant au sein du cabinet PeopletoPeople Group, reçoit et accompagne de nombreux candidats chaque semaine pour les préparer à des entretiens d’embauches. Le stress, la posture, l’art oratoire : autant d’éléments qui ne sont pas toujours facile à gérer. Il vous propose donc aujourd’hui quelques astuces qui vous aideront à préparer vos futurs entretiens.

1. Soignez et cultivez votre identité numérique

Que ce soit LinkedIn, Facebook ou Twitter, chaque recruteur prend l’habitude de jeter un œil sur les réseaux sociaux des candidats. Il est donc important de surveiller les empreintes laissées involontairement sur internet au travers de vos réseaux sociaux pour éviter que ces informations compromettent votre identité numérique et puisse influencer les recruteurs.

2. Mettez en avant vos compétences sans avoir l’air prétentieux

Faire valoir ses compétences afin de renvoyer une bonne image et d’impressionner votre recruteur est primordial dans un entretien, mais parfois, trop en faire peut vous pénaliser. Il est tout aussi important de parler de ses échecs afin de prouver à votre interlocuteur que vous savez prendre du recul face à des situations complexes.

3. Savoir écouter

Dans un entretien, il faut miser sur l’écoute active pour obtenir une compréhension globale du message transmis par votre recruteur. Une écoute active c’est avant tout décrypter le message de votre interlocuteur qui pourrait vous révéler de précieuses informations quant au positionnement à adopter. Prenez l’exemple d’un poste de commercial : pour chaque entreprise, le positionnement est différent. Une écoute active de votre interlocuteur peut vous mettre sur la piste des éléments qui peuvent faire de votre candidature, la candidature qui sortira du lot. Ici, il ne s’agit donc pas « d’entendre », mais de « comprendre » votre recruteur.

4. Gérez les moments de silence

Il est fréquent, au cours d’un échange, d’être confronté à des moments de silence. Ces moments de « blanc » peuvent être déroutant pour certaines personnes, mais il ne faut pas en avoir peur. Ce sont des moments cruciaux qui peuvent vous permettre de reformuler vos idées ou développer certains points qui vous semblent important à souligner. Ces moments jouent également sur l’image que vous renvoyez à votre interlocuteur. Une réponse trop hâtive pourrait supposer que la question posée était trop « simpliste » et pourrait vous mettre dans une mauvaise posture pour la suite de votre entretien.

5. Savoir dire au revoir

Vous arrivez à la fin de votre entretien, c’est le moment de quitter les locaux et votre recruteur vous raccompagne à la sortie. Ce moment anodin est crucial : il peut vous permettre de marquer une dernière fois l’esprit de votre interlocuteur et de lui laisser une image positive. Laissez paraître une facette plus naturelle de vous-même et n’hésitez pas à poser des questions tout en gardant un voile professionnel.

 

Benjamin Faye,
Consultant RH
benjamin.faye@people2people.fr

 

 

Retrouvez nos solutions Conseil RH