9 janvier 2019

Vidéo institutionnelle : 5 conseils pour réussir

 En termes de communication, les entreprises cherchent trop souvent à être à la pointe de l’innovation. La vidéo institutionnelle n’y fait pas exception : effets spéciaux, motion design… A trop vouloir en faire, la forme prend le dessus sur le fond, et elle en perd son but premier : la communication d’un message clair et compris par tous. Il s’agit donc ici de revenir aux fondamentaux d’une vidéo institutionnelle, en vous proposant 5 conseils non exhaustifs permettant de créer un outil efficace.

1. Connaître le public cible

Il s’avère décisif de se poser la question suivante : « A qui est destinée ma vidéo institutionnelle ? ». Actionnaires, collaborateurs, clients, fournisseurs : autant de cibles que de messages possibles. Vous n’allez donc pas adresser le même message à chacune de vos parties prenantes. Pour donner quelques exemples, vous transmettrez des informations clés de votre chiffre d’affaire annuel aux actionnaires, vous vanterez le mérite de vos produits ou de vos services à vos clients et à vos prospects, ou vous communiquerez des informations sur la bonne santé interne de l’entreprise à vos collaborateurs. La précision du message permettra un ciblage pertinent, et une cohérence totale dans votre discours.

2. Raconter une histoire

Vous avez à présent verrouillé votre cible, et donc le message qui lui sera transmis. Il s’agit maintenant de réfléchir sur le « comment ? ». Le storytelling est l’art de raconter une histoire. Son but principal est de capter l’attention, en faisant passer votre message à votre cible tout en suscitant de l’émotion. En conséquence, il est nécessaire de créer un contexte de narration, de créer une atmosphère, qui permettront une mémorisation optimale (le taux de mémorisation après le visionnage d’une vidéo est de 64% sur internet, contre 46% pour la télé). Il amène l’image d’une marque, d’un produit ou d’un service vers plus de proximité avec la cible et lui offre de la valeur ajoutée.

3. Proposer une vidéo courte

On pourrait penser que plus on en dit, mieux c’est. Il existe effectivement des vidéos institutionnelles qui peuvent durer jusqu’à 5, voire 10 minutes. Contrairement aux idées reçues, la durée optimale d’une vidéo est d’1 minute 30 à 2 minutes 30 maximum, celle-ci correspondant à la durée moyenne du temps d’attention humaine. Faire une vidéo courte vous permettra aussi de faciliter sa diffusion. Elle entraîne en effet sur les réseaux un plus grand nombre de vues, et favorise l’engagement (nombre de « likes », de commentaires et de partages).

4. Rendre la vidéo dynamique

Le film institutionnel doit attirer l’œil afin de capter l’attention de votre cible, et de miser sur une bonne mémorisation. Optez pour des messages simples et clairs, maximisant sa compréhension. Faites en sorte qu’elle soit suffisamment dynamique, en changeant de plans régulièrement ou encore en faisant intervenir plusieurs collaborateurs sur des sujets diverses. Garder un équilibre entre le fond et la forme est néanmoins un point essentiel dans la conception d’une vidéo institutionnelle. Le surplus d’informations visuelles ajouté au surplus d’informations audio n’aidera en aucun cas à la compréhension de votre message.

5. Diffuser intelligemment

la diffusion demeure tout aussi importante que la vidéo. Pour atteindre le maximum de cibles, il faut au préalable réfléchir à la question de la communication et des différents canaux qui seront utilisés. Bien évidemment, la vidéo doit être présente en page d’accueil de votre site internet, et servira à juste titre de « vitrine ». Elle doit aussi et surtout être partagée sur les réseaux sociaux : Linkedin, Twitter, Facebook, Youtube. Pour autant, parmi tous ces réseaux Il vous faut choisir lesquels seront les plus adaptés à votre message, et surtout à votre cible.

Le format vidéo est devenu un incontournable de la communication. En 2020, il représentera 82% du trafic sur internet selon Cisco. On comprend alors aisément qu’une entreprise se doit de proposer un contenu dynamique, clair et compréhensible par tous, afin de se démarquer sur un canal devenant de plus en plus saturé.

 

AdrienMasse

Adrien Masse,

Technicien de studio,

adrien.masse@people2people.fr